29 novembre 2013

Homme de bien

Dans mes ancêtres je compte un Pierre Mazic époux d'Anne Combelles de Carnegeac paroisse de Giou-de-Mamou (15) qui le 7 mars 1707 maria sa fille Marguerite à mon aïeul Claude Salvage.

Cet acte de mariage de mes sosas est suivi de celui-ci

 

"Le dix neuviesme jour du mois de mars 1707 est arrivé une incendie

dans le bourg de Giou et maison de Guillaume Surgon vacher

et fermier du moulin de Mr de Montalambert Seigr de Giou dans

laquelle incendie s’est trouvé mort Pierre Mazic a present

métayer de Mr de  Cabrol adat en son domaine de Carnegeac

et originaire de Carnegeac homme de bien et aimé de tous les

paroissiens de Giou a cause de sa bonté et charité envers les pauvres

en foy de ce ay signé"

Je ne sais si c'est vraiment celui du père de Marguerite, de l'époux d'Anne mais je n'ai jamais trouvé acte de décès si élogieux et il méritait qu'on se souvienne un peu de lui pour cette bonté et charité.

 

 

Posté par cedeca à 00:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


20 novembre 2013

17,18,19 ???

A regarder de plus près les feuilles de nos arbres généalogiques, certaines questions se posent ou certains sourires, parfois un peu jaunes, s’esquissent. Certains y voient les signes du destin, d’autres de simples coïncidences. Si le hasard mène nos vies, il est parfois troublant. En tous cas : signes, coïncidences, hasard, ces événements interrogent et c’est ce qui me plaît dans la généalogie.

En 1914 Jean Baptiste a 61 ans quand éclate la guerre. Avec Marie  Victoire ils ont neuf enfants, toujours vivants :

  • Pierre Marie
  • Joséphine Marie
  • Marie Victoire
  • Jean Baptiste
  • Joseph Marie
  • Alexandre Marie
  • Lucien Pierre Marie
  • Gaston Jean Marie
  • Angèle Marie

Six garçons, trois filles et à part celui qui porte les prénoms de son père, Marie apparaît dans chaque état civil. Les traditions ont du peser dans la balance à choisir les prénoms (oui voilà une question dont la réponse n’est pas assurée).

Jean Baptiste est trop vieux pour partir au front mais pas ses fils. Il verra les six partir sur les champs de bataille.

Cinq survivront à la grande guerre même si Jean Baptiste décédera précocement en 1923 probablement de séquelles de ses années de guerre.

Mais Jean Baptiste père ne le saura jamais.

Il est décédé le 17 décembre 1916… la veille de la mort pour la France de son fils Lucien Pierre Marie.

Le 18 décembre 1916 Lucien est tombé à Vaux,  village détruit par la guerre, au pied de Verdun le dernier jour de cette bataille commencée le 21 février 1916. C’est une réponse, et ces funestes coïncidences soulèvent les questionnements.

Le 19 décembre 1916 Jean Baptiste aurait eu 64 ans.

In memoriam…

 

Habit du Destin : [estampe]
Habit du Destin : [estampe]
Source: gallica.bnf.fr

Ces constatations ont été faites parce que je cherchais un angle pour participer au thème mensuel pour animer les blogues sur la généalogie proposé par Sophie Boudarel de la Gazette des ancêtres http://lagazettedesancetres.blogspot.fr/2013/05/bloguez-votre-genealogie-un-theme-par.html. Pour novembre 2013, le généathème est la première guerre mondiale.

Billet corrigé le 25 novembre 2013

Posté par cedeca à 18:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,