Un de mes arrière-grand-pères a commencé sa grande guerre à la vingt-quatrième section des commis et ouvriers d'administration.

Il existait une section par corps d'armée. La 24e venait en plus, elle était spécialement chargée du Gouvernement militaire de Paris (ce pépé était parisien...). Ces sections étaient en charge du ravitaillement et a priori de quelques tâches d'intendance. C'est là qu'étaient prioritairement affectés les boulangers, bouchers et autres artisans de bouche. Félix lui était électricien, c'est peut-être pour cela qu'il a fini par rejoindre un régiment d'infanterie le 102e avant de finir la guerre au 21e régiment du génie.

Encore un parcours à creuser, l'année à venir s'annonce généalogiquement bien remplie...

COA

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6235403p