La Gazette des ancêtres et sa rédactrice en chef Sophie Boudarel ont récidivé, le challenge AZ est relancé cette année et se déroulera en juin.

C'est la première édition qui vous vaut de subir mon blogue, qui ne serait pas encore né si j'avais attendu qu'il ressemble à ce que je voulais. Il avance, il régresse, sa mise en page est horrible, mais en tout cas, je peux y mettre des infos que je retrouve et que je peux communiquer à d'autres.

Enfin bref, revenons au sujet du jour, je ne pouvais manquer le deuxième challenge AZ...

Pour 2014 Sophie propose de décliner un thème ou un fil conducteur. Je pensais au début faire tous les départements qui ont vu de mes aïeux, mais j'ai traîné en route, le sujet étant trop propice à la musardise qui me séduit si facilement. Puis l'idée de traiter d'un métier par lettre m'a paru lumineuse. Jusqu'au soir où  je me suis rendu compte que cela risquait d'être répétitif et surtout que cela demandait une documentation que je n'aurais pas le temps de digérer.

De plus cette année il semble qu'il y ait de nombreux nouveaux blogues à lire. Alors je me suis décidé pour un thème que l'on peut rarement traiter, faute d'informations fiables... Une facette de nos ancêtres qui est souvent délaissé, car jugée parfois trop puérile... Et surtout un alphabet qui me permettrait d'aborder certaines lettres de façon décalée et sans avoir trop de travail de vérification à faire... Pas que par douce paresse, plus pour la gourmandise de lire les collègues...

Finalement je vais suivre le fil conducteur qui nous regroupe tous généalogistes amateurs, surtout en ce mois de coupe du monde de football : les loisirs. Pour certains de ceux-ci, j'ai découverts des articles de références que je ne pourrais améliorer,. Donc plutôt que de paraphraser, je vais, pour chacun de mes billets, essayer d'être court et finir par un lien vers une source d'inspiration que je partagerais avec vous.

Effectivement, trois mots caractérisent pour moi le challenge et la généalogie : Découverte, plaisir, partage. J'espère que nous en profiterons tous ensemble cette année encore...

badge

Au 31 mai donc...