Peu importe le flacon...

Peu importe la région... Il y  a quantités de liquides qui ont valu d'excelelntes réputations à ceux qui les ont composés, (les moines entre autres, n'est-ce pas chanoine Kir) et d'atroces à ceux qui les ont trop ingurgités.

Sans aller jusqu'à l'ivresse, l'alcool accompagne les fêtes et est symbole de relachement. Nous sommes bien d'accord que l'ivresse n'est pas un loisir, mais la face noire d'une consommation qui modérée réjouirait le coeur des hommes.

Peu importe la région... Chacune a sa spécialité fermentée...

Coteaux de vignoble, champs de houblon, mirabelliers, vergers de pommiers... Le paysage reflète la boisson.

Cidre à l'ouest, bière au Nord vin jaune ou génépi en montagne, rosé en Provence, boisson anisée en méditerranée, Cignac en Charente, produits de la vigne en Bordelais, Bourgogne, Rhône, Champagne, etc... Hydromel ou chouchen, et innombrables eau de vie, depuis la prune jusqu'à la cerise, en passant par la poire ou la noisette...

Le bouilleur de cru était attendu comme les saltimbanques mais certains paysans pouvaient s'en passer car ils avaient eux même ce droit d'alambic, ou le prenaient...

Esse alambic

 

Pour ceux qui avaient un peu de terre, quelques pieds de vigne trouvaient souvent à y pousser. Quant aux autres fruits, chacun faisait sa cuvée... Et la partageait... Oui le chemin était long depuis la dernière cave jusqu'à la maison quand on avait fait la tournée du voisinage.

Qui n'a pas d'histoires familiales d'un père qui a fini dans un fossé après avoir fêté l'arrivée d'un enfant  ou tout autre événement... Les trajets se faisaient plus souvent à pied, en vélo ou en charette... Et parfois à la déclaration de naissance quelques surprises arrivaient sur un prénom qui ne sera porté que sur le papier...

Mais c'est donc de la fête que nous allons nous souvenir et de l'ivresse de se retrouver ensemble, pour fêter la fin des vendanges, la saison du pressoir, ou du passage du bouilleur...

Et nous n'avons pas abordé ces bistrots si nombreux, les estaminets et autres cabarets où s'échangeaient les histoires, les parties de dés ou de cartes et les tournées.

En digestif une tradition du cidre en Bretagne...

Et vous quelle boisson produisaient vos ancêtres ?