Avais-je des ancêtres dans des villes de foire ? Je ne crois pas...

Mais en dehors de ces villes où la foire s'installait pour longtemps avec ses contraintes et ces privilèges, il y a avait dans nos petits villages ce moment particulier qui arrivait dans l'année où la foire s'installait avec ses marchés aux bestiaux, ses camelots, ses distractions, ses marchands de victuailles et de boissons, de tout et de rien, ses attractions parfois. Ces jours particuliers après la récolte de la spécialité locale, des vendanges, de la fête paroissiale...

C'est l'occasion pour beaucoup, notamment ceux qui vivaient en quasi autarcie, d'aller à la ville. De rencontrer les autres et d'aller faire certaines "courses".

Comme d'aller "au docteur".

Emma ne se sentait pas bien, mais la Foire arrivait, elle se disait qu'elle allait en profiter pour aller voir le docteur, ce ne serait pas dans très longtemps. Le jour de la foire arrive, ell a mis sa tenue endimanchée probablement puis elle est allée à la foire. Elle n'a pas oublié d'aller voir le docteur, mais a priori elle n'était pas la seule à avoir eu cette idée de profiter de l'occasion pour passer le voir. Il y avait foule... Bien trop. Cela pouvait bien attendre... Et effectivment cela a attendu, attendu... Jusqu'au jour où elle a plumé ce poulet, où elle a commencé à plumer ce poulet et qu'elle n'a jamais fini... Le docteur a du la voir ce jour là et se dire qu'e cela aurait mieux valu quelques temps plus tôt...

 

[Foire de la Saint-Martin, marchande de marrons] : [estampe] ([2ème état], épreuve d'essai) / C.P. [Camille Pissarro] - 1

[Foire de la Saint-Martin, marchande de marrons] : [estampe] ([2ème état], épreuve d'essai) / C.P. [Camille Pissarro]

 

Nos ancêtres étaient aussi rudes que leur vie quotidienne dont la banalité ardue était brisée par quelques jours exceptionnels. Et ils n'écoutaient peut-être pas assez leur corps habitué à souffrir. corps qui était souvent leur principal outil de travail et qu'ils pouvaient peu économiser.

 

Faire la foire amenait parfois des privilèges...

Musée Gadagne de Lyon