03 juin 2017

Chausseix pour C

26 juillet 1867

En plein coeur de l'été, la nuit a pourtant du être longue. Marie Françoise s'en est elle rendu compte ? Ou bien a t-elle réussi à dormir  ? Il est vrai qu'elle n'a que deux ans. La première Marie Françoise, sa mère, elle ne s'est pas assoupie de si tôt. C'est à deux heures du matin qu'elle a donné un petit frère à son aînée, mon aïeule.

Ce matin là Pierre (Marie) Chausseix vient donc en mairie déclarer la naissance de son fils. Il est accompagné de deux voisins, François Biveau et Philippe Eon. Ce Philippe qui n'est autre que le dernier aïeul vivant des deux enfants de sa fille Marie-Françoise.

Il m'amuse de constater qu'a priori le choix des prénoms est en honneur de l'épouse. L'aînée des deux enfants s'appellent Marie Françoise, comme sa mère, le cadet  porte les mêmes prénoms, inversés ; François Marie. C'est remarquable, mais pour le moment inexpliquable, un mari amoureux qui veut donner à ses enfants les prénoms de sa femme, l'influence du grand-père, de sa fille, une tradition familiale, la transmission par les parrains et marraines qui auraient porté ces prénoms ???

Outre ces prénoms, c'est aussi ce nom de Chausseix qui a évolué. Pierre Marie est né Chausseix en 1827, alors que Pierre, son père, naquit Chaussée en 1795. Entre les deux un officier d'état-civil a modifié la graphie de ce nom de famille tout comme celui des Année qui est devenu Anneix, (ce qui reste moins sujet à quolibets). Et ce jour de 1867 le préposé au registre a écrit le patronyme Chaussex. Marie Françoise quant à elle signera Chaussé ...

Signature de Chausseix Marie Françoise

 

 

 

Signature de Marie Françoise Chaussée

 

 

Première publication : 3 juin 2017

Dernière modification : 3 juin 2017

Posté par cedeca à 23:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,