Dicton français.

L'eau par les rivières étaient très importantes pour nos ancêtres, pour l'eau en elle même et les besoins qu'elle couvrait, pour l'artisanat, l'agriculture, les débuts de l'industrie. Pour les transports aussi.

Mais la pluie était pour eux le plus souvent une bonne nouvelle, car elle permettait aux cultures et aux récoltes de mieux se porter. Et à défaut de météorologues, les dictons hérités de l'observation des anciens leur permettaient de mieux prendre certaines précipitations ou d'anticiper leur manque.

Et donc un novembre pluvieux promet de bons retours pour l'hiver et une absence de pénurie.

 

Jean-Baptiste-Camille Corot 046