01 novembre 2019

Accoucheuse en A

A, Lettre, Alphabet, Par Ordre Alphabétique, AbcMarie-Thérèse Brache.

Pour être nos aïeules, elles ont accouché. Parfois une seule fois, parfois de nombreuses, parfois elles ont aidé leurs filles, leurs soeurs, les autres. En famille ou en experte.

A priori Marie Thérèse Brache, régulièrement nommée Marie sur les actes était sage femme.

Né au milieu du 17ème siècle, dans un territoire qui ne s’appelait pas encore le Pas-de Calais, elle a selon un cousin généalogique accouché une de ses belles filles dont elle a ondoyé l’enfant.

Elle, qu’un curé avait du faire prêter serment ne pouvait prétendre à la prêtrise. Cependant en cas de danger grave elle avait le droit et le pouvoir de prononcer les paroles qui empêcherait l’âme partie trop vite d’un jeune enfant d’errer dans les limbes. Ce que formée pour elle a du faire ce jour, dans la chambre de son fils probablement.

Que de responsabilités, être assez sage pour accompagner les parturientes à renouveler le miracle de la vie, être assez solide pour en même temps faire face à la mort et tenter de la conjurer par l’expérience et des qualités obstétriques ou dans le drame par une liturgie d’urgence.

Marie-Thérèse il me reste tant à savoir de toi, de ta naissance, de ton serment, de ceux que tu as fait venir au monde.

Epouse d'Antoine Cocud tu lui as donné plusieurs enfants, et ta soeur Françoise est aussi mon aïeule.

Dernière modification le 7 novembre 2019

Posté par cedeca à 21:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,