20 juin 2016

Quercynoise

Quercy serait ma grand-mère si elle commençait par un Q.

parce qu'elle a gardé la chaleur de ce pays, sa rudesse laborieuse et son sens du service à rendre.

Et parce que je ne m'y suis pas si souvent rendu mais que toujours et plus qu'ailleurs dans ce coin de France je me suis senti "chez moi".

Influence des ancêtres, j'ai peu tendance à y croire. Lieu où je me trouvais avec ma grand-mère et rencontrais de sympathiques cousins... Oui cela doit plutôt être cela... Et le coin est beau, simple et vert.

D'autant plus maintenant où ce nom d´ancienne province, romantique et sentant le médiévalisme donne des couleurs de blason à mes souvenirs.

 

Posté par cedeca à 06:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


19 juin 2016

Qu'est ce qu'il y a dans ta marmite ?

Si ma grand-mère était un N il me rappellerait un plat de nouilles.

Mamie adorait s'occuper de nous et comme nous aimions cela aussi, nous la laissions égoïstement faire et tout faire...

Et puis un jour on grandit et puis un jour lors du repas dominical on doit partir plus tôt que le fameux repas... Et donc on se prépare vite fait un plat de nouilles, en disant que oui on peut se débrouiller, que non ne t'embête pas je dois être parti dans vingt minutes.

Et l'on se met à un coin de table dans la cuisine la casserole de nouilles devant soit. Et avant qu'on se serve une grand-mère inquiète vérifie que le dit plat de nouilles n'as pas été trop cuit... Ou pas assez, en soulevant d'un air soupçonneux le couvercle de la gamelle. 

Doute sur les capacités à préparer le plus simple des plats ( que plus tard j'ai réussi à manquer d'ailleurs), déception de ne pas l'avoir préparé et de voir les petits grandir ou regard rapide pour, si besoin, appliquer un plan B  ?

Surveillance d'amour en tout cas.

Posté par cedeca à 23:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 juin 2016

Pétard de moine

Si ma grand-mère était un P, il lâcherait un pétard de moine.

c'était le mille sabords ou le Tonnerre de Brest de ma grand-mère. Elle n'était presque jamais grossière... Quand elle était énervée ou agacée, s'échappait de ses lèvres cette pittoresque expression, parfois doublée si elle s'emportait vraiment : pétard de moine de pétard de moine.

Je ne suis pas bien sûr de l'origine de ce juron, car c'en est bien un, mais à priori il en dissimule un vraiment pas joli joli.

Néanmoins il m'arrive, toujours avec une part de tendresse, de le lancer de temps à autres.

Posté par cedeca à 22:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 juin 2016

L'ours et la tortue

Si ma grand-mère était un o, il ferait la peluche d'un ours... et d'une tortue.

Chez ma grand- mère nous avions chacun deux peluches qu'elle nous avaient offertes. L'une des deux avait une fermeture éclair permettant de ranger dans son ventre un pyjama pour quand nous dormions chez elle. Bien évidemment ce ventre devenait aussi pour nous cache au trésor. Nous y recelions petits jouets, bonbons ou le livre que nous voulions lire le soir. J'avais l'ours en peluche et ma peluche au trésor était une tortue. Je ne me souviens pas en avoir vu ailleurs, mais il est vrai que je n'en ai jamais cherchée puisque ce que je regardais comme une rareté était pour moi chez ma grand-mère.

Posté par cedeca à 22:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 juin 2016

M Monbazillac

Si ma grand-mère était un M, il serait le sucre d'un Montbazillac...

Voici le péché mignon de ma grand-mère, sa gourmandise... Parmi les rares moments où j'ai vu ses yeux briller de l'éclat de la convoitise qui se voit satisfaite se trouvent des verres de monbazillac. 

Ce vin liquoreux est sa friandise. Peut-être d'autant plus savourée qu'elle se la permettait surtout pendant la trêve des confiseurs...

Sortir la bouteille gardée au frais, et lui en proposer une rasade ambrée est d'autant plus réjouissant que pour une fois elle extériorise son plaisir.

Je ne sais pas si elle préfère l'offre surprise ou l´instant si attendu où le liquide sucré va embaumer l'air et attendre d'être patiemment dégusté.

A la tienne mamie.

Posté par cedeca à 23:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


14 juin 2016

Lustrer

Si ma grand-mère était un L, il lustrerait.

Mamie tient son intérieur de manière impeccable chaque chose a une place et chaque chose est à sa place. Moutons  et araignées ont déserté les lieux. La vaisselle ne traîne jamais car il est inconcevable qu'elle ne soit pas lavée, essuyée, rangée avant de sortir pour faire quoique ce soit. Si un accident survenait que dirait on en rentrant chez elle. Alors pour le parc, le cinéma ou rendre une visite de courtoisie, tout doit être impeccable avant de fermer l'appartement à clé.

Certains diraient maniaque, mais avec les petits enfants au moins elle s'est assouplie. il n'est pas interdit de déranger, elle laisse faire (il ne faut pas exagérer non plus) mais tout de suite après elle range. Ordre et patience.

Posté par cedeca à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 juin 2016

K pour cuisine

Si ma grand-mère était un k, ce pourrait être une kitchenette ou kitchen

Je ruse un peu pour parler de la cuisine de ma grand-mère, mais celle fois de la pièce.

On ne rentre pas trop dans la cuisine, il faut montrer patte blanche pour pénétrer dans le domaine. Un peu pour le manque de place, un peu parce qu'elle laisse difficilement quelqu'un faire à sa place.

 

Posté par cedeca à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 juin 2016

Jardin d'y vert.

Si ma grand-mère était un J, il cultiverait son jardin.

Ce n'est pas vraiment son jardin secret, mais quand elle le peut, l'activité qui plaît le plus à mamie c'est de travailler au jardin. Planter, débroussailler, chasser les mauvaises herbes, voire les arracher ; soigner des plantes, lui apportent plénitude et sérénité, en plus d'une saine fatigue. Même cueillir des haricots verts lui fait plaisir ! Vous vous rendez compte ? Vous en avez déjà ramassés des haricots verts ? C'est dans ces moments que l'on se rend compte que la terre est basse et que notre dos contient nombre de muscles douloureux. Hé bien ma grand-mère elle adore.

Elle ne parle pas souvent d'elle, mais après une journée au jardin, elle apprécie de pouvoir raconter par le menu ses menus (ou ardus) travaux et partager sa satisfaction du travail bien fait.

Elle n'a pas de jardin personnel, mais dès qu'elle peut aider en famille, elle se régale... Cela reste une activité sérieuse pour elle, peut-être est ce pour cela qu'elle n'a jamais franchi le pas d'un jardin associatif ou locatif. Parce qu'elle ne prendrait pas ce temps pour elle, parce qu'elle fera passer les autres avant elle et son loisir. Et parce que quand on fait quelque chose, on le fait parfaitement ou on ne le fait pas. Donc si je ne me donne pas du temps égoïste pour faire mon jardin superbe, hors de question d'en avoir un qui aura deux trois mauvaises herbes ou un ramassage de légumes réalisé en retard.

Et pourtant mamie comme tu es radieuse, les deux pieds dans la terre !

Posté par cedeca à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 juin 2016

Il garderait l'immeuble

Si ma grand-mère était un I, il garderait un immeuble...
Comme elle l'a fait dans sa carrière.
C'est une époque que je n'ai pas connue et que je dois documenter. Mais si elle était comme chez elle, cela devait filer droit.

Posté par cedeca à 23:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juin 2016

Sans H, s'il vous plaît

Si ma grand-Mère était un H elle ne voudrait surtout pas être celui du handicap.

Etre diminuée a toujours été sa hantise et s'est heurté à son refus. Malade, elle est irrascible, ne supportant pas de ne pouvoir faire ce qu'elle veut.

Une fois elle s'est cassé les deux bras. Elle a donc porté deux plâtres. Elle a donc continué à faire sa lessive, à la main, dans son lavabo, en frottant bien les tâches... Non mais des fois.

A quoi je sers si je ne peux pas faire cela... Ce pourrait être sa devise.

Posté par cedeca à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,