20 juin 2015

Réhabilitation de mariage ... pour R

Réhabilitation de mariage, locution. Procédure consistant à célébrer une nouvelle fois un mariage, conclu de bonne foi, mais dont on s'est aperçu entretemps qu'il était vicié.

La seconde cérémonie réalisée avec les dispenses nécessaire, réhabilite la première et permet notamment de conserver la légitimité aux enfants nés entre les deux cérémonies.

 

Illustration

Geoffroy Bary et Jeanne Betoule se sont mariés le 23 Février 1784 à Ladignac-le-Long en Haute-Vienne.

A priori en novembre 1788, quelqu'un s'aperçoit qu'il existe un empêchement de consanguinité au quatrième degré pourt leur mariage. Empêchement qu'apparemment ils ignoraient. Ils demandent donc une dispense auprès de l'évêque de Limoges. Dispense qu'ils obtiennent en janvier 1789. Ils se marient une nouvelle fois le 10 février 1789, entre temps ils ont été séparé de lit et de domicile pendant trois mois. Durant ce mariage le curé leur redemande leur consentement mais aussi ceux de la mère de l'époux et des parents de la "future". Et il constate qu'il n'ya a pas d'autre empêchement "connu". Le mariage vicié est réhabilité.

Je ne sais encore si Geoffroy et Jeanne avait eu des enfants entre leurs deux mariages.

Source http://federationgenealogie.qc.ca/guide-ressources/glossaire/111-rehabilitation-de-mariage

Posté par cedeca à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


18 juin 2015

Polyphylétique... pour P

Polyphylétique adj.

En zoologie, qualifie un groupe à plusieurs origines ne comprenant aucun ancêtre commun à tout le groupe. Opposé à monophylétique et à paraphylétique

 

Exemple : 
- les vautours sont polyphylétiques car ils comprennent des falconiformes (Ancien Monde) et des ciconiformes (Nouveau Monde).

 

(In Meyer C., ed. sc., 2015, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [24/02/2015]. )

 

Par extension en généalogie et particulièrement en anthroponymie (étude des noms de personnes) un patronyme polyphylétique a plusieurs origines, des ancêtres sources différents. A contrario un patronyme monophylétique provient d’un seul porteur initial.

 

Illustration

 

Auriacombe est un patronyme monophylétique issu du village de Marmanhac il a sûrement pour origine une source unique.

 

Robert qui peut venir du prénom d’un père a pu être donné à l’origine dans de multiples endroits et il est peu probable que les familles de loire-Atlantique et de Haute-Vienne ait la même source.

Sources :

Marie-Thérèse Morlet, Dictionnaire étymologique des noms de famille Librairie académique Perrin, 1991

 

17 juin 2015

Ondoiement ... pour O

Ondoiement, nom masculin. En cas de mort imminente d'un nouveau né, acte pratiqué par la sage-femme, ou toute personne présente suffisamment éduquée religieusemen,t pour compenser le baptême réduit alors à son essentiel.

CISB0806

Source : http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/ondoiement/

Posté par cedeca à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 juin 2015

Neveu, ou Nièce, à la mode de Bretagne

Neveu, nièce à la mode de Breatgne, locution. Le plus souvent fils, ou fille du cousin germain ou de la cousine germaine du père ou de la mère.

A l'inverse le cousin germain est un oncle, la cousine germaine une tante à la mode de Bretagne. (Parfois on parle de parenté à la mode de Bourgogne aussi)

L'expression viendrait du fait qu'en Bretagne on fréquente la famille élargie et donc sont considérés comme des proches des personnes qui ailleurs seraient des parents "éloignés". Donc on utilise un terme de parenté qui rapproche ces cousins fréquentés.

f1

15 juin 2015

Montre ... pour M

Montre, nom féminin, revue locale de la noblesse où chaque famille selon son rang doit être représentée physiquement en hommes et en armes.

 

Sources : http://www.tudchentil.org/spip.php?article6

                 Mémoire vivante de Fégréac

Posté par cedeca à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


13 juin 2015

Liévin... pour L

Liévin prénom masculin. S'écrit aussi Lievin, autrefois Lebuin ou Livin.

C'est dans le Nord-Pas-de-Calais que le nom et le prénom étaient le plus répandus. Liévin est un nom de personne d'origine germanique, Liubwin (liob = cher, aimé + win = ami), popularisé par saint Liévin, évangélisateur des Flandres, évêque et martyr .

 

Dans nos branches...

Prénom uniquement porté au XVIIè siècle par Liévin Hubert de Cavron-Saint-Martin dans le Pas-de-Calais.

 

Sources :Généanet, études de M. Jean Tosti

                Nominis.

Posté par cedeca à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 juin 2015

Kriegsgefangener ... pour K

Kriegsgefangener nom masculin, de langue allemande : prisonnier de guerre. (Krieg : guerre, Gefangen : prisonnier)

C'est en lisant les papiers que mon grand-père avait ramené d'Allemagne que j'ai appris ce mot, qu'il a du détester.

 

Inside of a tin platted can

Posté par cedeca à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 juin 2015

Jurat... pour J

Jurat, nom  masculin; Sous l'ancien régime, magistrat municipal dans les villes de l'ouest et notamment du sud-ouest de la France (serait l'équivalent des échevins). Le nom viendrait de la prestation de serment faite par cet ancien conseiller municipal.

Jean Delbrel vécut au milieu du 18ème siècle (vers 1739-1779) à Roquecor. Il était laboureur, il fut jurat.

Roquecor (Tarn-et-Garonne) - Avenue de Montaigu Cliché Pommiès, à Dausse (L

Posté par cedeca à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 juin 2015

Inquantement... pour I

Inquantement nom masculin, vente aux enchères. Incanter, mettre à l'encan

Au décès de Barnabé Bocquel, veuf de Claude Guiho, un inventaire après décès est réalisé, et à la demande d'Etienne Guiho, frère de Claudine et désigné tuteur des enfants par le conseil de famille, un inquantement est réalisé pour vendre les biens qui ne sont pas récupérables tout de suite pour les enfants ou qui seront plus utiles transformés en livres et sols (l'unité monétaire de l'époque) que conservés pour produire.Parmi les animaux vendus lors de cet inquantement deux boeufs en paille rouge.

 

Vaches salers

Source : Dictionnaire Godefroy http://micmap.org/dicfro/search/dictionnaire-godefroy/incanter (Merci Sophie Boudarel)

              Mémoire vivante de Fégréac

 

09 juin 2015

Hydronyme... pour H

Hydronyme nom masculin, nom d'un cours d'eau.

Les villes ou les hameaux se sont souvent développées au sommet de prééminences ou dans les vallées de cours d'eau, permettant de boire, de réaliser de nombreuses activités et parfois de naviguer.

Cère, Dives, Isac, Jordanne, Lot, Orge sont quelque-unes des rivières au bord desquels ont vécu nos prédécesseurs. Certains ont aussi résidé près du canal de Nantes à Brest.

 

Aurillac - Vieilles Maisons sur la Jordanne

Posté par cedeca à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,