02 juin 2015

Borderie ... pour B

Borderie : nom féminin, petite métairie, donc petit domaine agricole loué à un preneur, le bordier, qui partage les récoltes avec le propriétaire.

 

Antoine Plagnes, époux de Marguerite Lamothe-Lambert est désigné comme bordier dans l'acte de naissance de son fils Sébastien en 1834 à Roquecor, aujourd'hui situé dans le Tarn-et-Garonne. Originaire de Massoules (Lot-et-Garonne), il était inscrit comme laboureur sur son acte de mariage ( à Penne-d'Agenais) et sur les actes de naissance de ses cinq premiers enfants.

Le laboureur est propriétaire de ses outils. Antoine est-il donc venu à Roquecor pour cultiver un plus large domaine et en partager les fruits ou suite à un revers de fortune a-til du travailler chez un autre ? 

Roquecor (Tarn-et-Garonne) - Vue générale côté Nord - Avenue d'Agen

Sources : Archives du Lot-et-Garonne, Archives du Tarn-et-Garonne, Petit Robert


01 juin 2015

Aptonyme... pour A

Aptonyme : nom masculin, patronyme adapté à son porteur, tant il se rapporte à son métier, son occupation son lieu de résidence ou son physique par exemple. L'aptonyme serait un néologisme d'origine quebécoise. Quand le patronyme est inadapté on parle d'antaptonyme.

On pourrait considérer que nombre des surnoms qui sont devenus des noms sont des aptonymes, Becker ou Fournier pour le boulanger, Modenese pour celui qui vient de Modene, Lebreton, etc, etc

Mais pour l'instant à part ce type d'ancêtres, seule Anne Fleury, cultivatrice semble porter un aptonyme dans mes branches...

Par contre, Jean Berger, cabaretier en Moselle et son père Joseph auraient plutôt porté des antaptonymes.

 

Bergers santons de Provence

Sources : http://www.pincetonfrancais.be/v1/article.php3?id_article=36

25 mai 2015

Tournadre

Puisque j'ai programmé à l'envers le brouillon de mon Z qui est passé quelques minutes en ligne aujourd'hui, voici un permier aperçu de mon challenge AZ 2015. C'est le début de mon dictionnaire inspiré par Lulu la sorcière... Ca y est, je me lance.

Il se présente comme un dictionnaire, un nom commun ou propre ayant un lien avec les branches de mon arbre et une définition pour ceux qui partagent ces branches ou cette passion généalogique, avec si possible une illustration qui ramène aux branches particulièrement étudiées... Car ce dico est avant tout destiné à la famille et notamment à mes enfant, pour trouver une voie d'entrée pour leur présenter la généalogie. Je l'espère donc assez complet au niveau des infos mais le plus ludique possible à terme. Et surtout en constancte évolution...

 

Tournadre : patronyme (nom de famille). Tournadre serait le surnom d'un potier, d'un tourneur... Vient de l'occitan tournadre, celui qui tourne une roue.

Tournadre potier

Lieux fréquentés dans nos branches : Marcenat (15), Egliseneuve-d'Entraigues (63).

 

Prénoms notamment portés:

Annet, Antoine, Catherine, François, Izabeau, Jacques, Jean, Jeanne, Joseph, Michel, Marguerite, Pierre, Renée.

 

Professions connues : aubergiste, voiturier...

 

Dates extrêmes : 1676-1825

 

Sources :

- Dictionnaire etymologique des noms de familles, librairie académique Perrin 1991, Marie-Thérèse Morlet,

- Généanet articles onomastiques de Jean Tosti

MAJ : mai 2015

07 mars 2015

Projet de A à Z

Je ne parviens pas à trouver beaucoup de temps en ce moment pour écrire ce que je voudrais... Et le temps que j'ai est consacré à préparer le challenge AZ dans sa version 2015.

Je souhaite pouvoir en profiter quand il se déroulera en juin : avoir le temps de lire les billets des généablogueurs, laisser des commentaires, participer à ce mois d'échange et ne pas être la tête dans le guidon sans voir ce qui se passe autour.

Ce sera mon troisième challenge, avec toujours un goût particulier puisque c'est pour écrire le premier que je me suis lancé dans la blogosphère généalogique... et que j'y trempe ancore avec plaisir. Merci Sophie de jouer aussi souvent les tentatrices dans ta Gazette des Ancêtres.

Pour cette année j'ai de nouveau choisi un thème, mais moins général, plus en rapport avec mes branches généalogiques. Je vais en profiter pour lancer un de mes projets personnels inspiré par Lulu la Sorcière : Le dictionnaire de mes branches.

Ce seront donc des articles de dictionnaire que je vous proposerais sur des mots, noms, substantifs, que je n'aurais probablement pas rencontrés sans la généalogie. Et comme ce dicttionnaire a une vocation familiale, chaque définition sera illustrée par un cas d'espèce tiré de mes recherches.

Il me reste quelques lettres biscornues à trouver et je peux peaufiner les définitions...

En attendant je lis chez les autres...

magnifier-389908_640

Posté par cedeca à 18:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

31 janvier 2015

Zéro pour zéro, l'arbre à Toto

Il y a peu Elise dans son très beau blogue posait la question : faut-il reprendre sa généalogie à zéro ?

 

Cette idée de reprendre sa généalogie à zéro, je crois que c’est il y a près d’un an que j’en ai entendu parler la première fois.

 

Honnêtement comme je ne suis pas aussi organisé que Dominique qui n'essaiera pas, je me suis donc laissé tenter l'année dernière, pour voir…

Je suis parti de mes enfants et j’ai essayé de remplir intégralement pour chaque personne toutes les dates, rattacher tous les documents sur mon logiciel, compléter les signatures, les photos.

 

Oui cela permet de revoir tout, de compléter. Mais toujours honnêtement si ma généalogie était un arbre ce serait une abeille… Parce que je butine, voire je papillonne. Quand je suis plongé dans des actes du Cantal, d’un coup je vais retourner voir un recensement de Moselle parce qu’une intuition s’est allumée dans mon esprit... Et reprendre toute ma généalogie alors que j’ai tant à découvrir encore, c’est un peu tôt. J’ai donc arrêté et fusionné mon tout nouvel arbre avec l’ancien.

 

Si la rigueur ne me lâche pas, je complèterais peut-être un tableau excel pour vérifier que chacun de mes sosas a :

-          toutes ces copies de documents (actes paroissiaux, notariés, recensements etc) ;

-          les photos dont je dispose ou du moins les meilleures ;

-          une copie de sa signature le cas échéant ;

-          et ses dates renseignées tant au niveau de l’état-civil que de tous les autres renseignements dont je dispose : résidence, service militaire…

 

Plutôt que de replanter mon arbre je vais le retailler, le bichonner. Et mon principal outil pour cela sera mon logiciel. Ce n’est peut-être pas le meilleur mais l’herbe est-elle plus verte ailleurs ? Je vais approfondir mes connaissances de mon outil et m’en servir pour le plaisir. Le plaisir de la recherche, le plaisir de la question, le plaisir de la découverte et celui du partage avec vous.

Ficus cuttings with roots in a bottle, White background

 

Et puis reprendre l’arbre à zéro comme si l’on avait rien cherché, je laisserais peut-être ce soin à mes enfants… Parce que les branches pour lesquelles j’ai le plus d’affection dans mon arbre sont quand même celles que j’ai passées le plus de temps à tailler et fouiller. Alors cela règlera peut-être la question de comment transmettre à mes enfants leur généalogie : en les faisant chercher tout en connaissant des pistes à leur donner et des pièges à éviter pour leur faire découvrir aussi le plus important dans la généalogie : le plaisir.

Je les ai lu après mon billet, mais dans les Chroniques d'antan et Rencontre avec mes ancêtres, Brigitte et Elodie abordent aussi la reprise à zéro de leur généalogie...

 


31 décembre 2014

Papi Jean et Mamie Jeanne

Quels sont les prénoms les plus portés par nos ancêtres ?

Je me suis posé cette question fondamentale. En dehors de son côté ludique certain, mais n'est ce pas aussi, (surtout ?) pour cela que je généalogise, cette 

Posté par cedeca à 14:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 décembre 2014

Joyeux Noël

 

Je souhaite à chacune et chacun d'entre vous un merveilleux Noël

creche

 

Voici la dernière réposnse de mes images d'avent. En plus d'Adèle, on peut aussi célébrer Delphin, le 24 décembre

Posté par cedeca à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 décembre 2014

Vingt-quatre décembre

Vingt-quatre décembre, dernier jour de l'avent. Dernière image.

Trouverez-vous un lien entre l'image et le jour ?

L'image du jour :

dolphin-79848_640

 

Le 23 décembre 1790 naissant Jean François Champollion, découvreur des hiéroglyphes.

Comment cela vous trouvez que certains de nos curés écrivaient déjà en hiéroglyphes dans leures registres paroissiaux ?

Posté par cedeca à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 décembre 2014

Vingt-trois décembre

 

Vingt-trois décembre, image vingt-trois, y-a-t'il un lien entre l'image et le jour ?

L'image du jour :

 

hc

Petit retour sur l'astrologie celte ou gauloise, le 22 décembre, jour de solstice parfois, est dédié au hêtre. Désolé de me répéter, mais des arbres et des êtres, cela ne peut que me parler...

Posté par cedeca à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 décembre 2014

vingt-deux décembre

Vingt-deux décembre, vite la vingt-deuxième image

Amis fins limiers trouvez-vous le lien entre le jour et l'image ?

L'image du jour :

beech-482668_640

 

Le tableau d'hier a pour titre Plaisirs d"hiver et a été peint par Jan Griffier, car le 21 décembre est souvent, en tout cas cette année, le solstice et donc le premier jour d'hiver...

Pour quelle raison un de mes lointains ancêtres s'est-il retrouvé surnommé Hyver ? Marie-Thérèse Morlet pense que cela vient de la maison où il serait venu hiverner...

Posté par cedeca à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,