25 mai 2015

Tournadre

Puisque j'ai programmé à l'envers le brouillon de mon Z qui est passé quelques minutes en ligne aujourd'hui, voici un permier aperçu de mon challenge AZ 2015. C'est le début de mon dictionnaire inspiré par Lulu la sorcière... Ca y est, je me lance.

Il se présente comme un dictionnaire, un nom commun ou propre ayant un lien avec les branches de mon arbre et une définition pour ceux qui partagent ces branches ou cette passion généalogique, avec si possible une illustration qui ramène aux branches particulièrement étudiées... Car ce dico est avant tout destiné à la famille et notamment à mes enfant, pour trouver une voie d'entrée pour leur présenter la généalogie. Je l'espère donc assez complet au niveau des infos mais le plus ludique possible à terme. Et surtout en constancte évolution...

 

Tournadre : patronyme (nom de famille). Tournadre serait le surnom d'un potier, d'un tourneur... Vient de l'occitan tournadre, celui qui tourne une roue.

Tournadre potier

Lieux fréquentés dans nos branches : Marcenat (15), Egliseneuve-d'Entraigues (63).

 

Prénoms notamment portés:

Annet, Antoine, Catherine, François, Izabeau, Jacques, Jean, Jeanne, Joseph, Michel, Marguerite, Pierre, Renée.

 

Professions connues : aubergiste, voiturier...

 

Dates extrêmes : 1676-1825

 

Sources :

- Dictionnaire etymologique des noms de familles, librairie académique Perrin 1991, Marie-Thérèse Morlet,

- Généanet articles onomastiques de Jean Tosti

MAJ : mai 2015


15 décembre 2013

15 comme Cantal

C'est une de mes petites interrogations coïncidences...

Pour mon ascendance, j'ai organisé mon arbre en quatre branches principales correspondant chacune à l'un de mes grands-parents.

L'une de ces branches parle italien, les trois autres plusieurs patois français. A part moi, ma fratrie et nos enfants, le point commun de ces trois branches hexagonales est le Cantal. En descendant dans les siècles toutes vont chercher racine dans ce département...

Une branche a nombre d'ancêtres et de villages cantalous, c'est elle qui se rapproche le plus des deux autres. Un des villages se nomme Marcenat, il est limitrophe notamment de celui de Lugarde, d'où sont originaires des aïeux de la deuxième branche.

Pour la troisième, je n'ai qu'un nom, enfin trois : celui d'un fils marié en Loire-Atlantique et de ses parents de la paroisse de Marmanhac. Je n'ai pas encore mis la main sur Louise Danduran (ou Dandurand) et Antoine Lacôte, géniteurs de François Lacoste. Je n'ai d'ailleurs aucun acte m'assurant d'une ascendance sur Marmanhac. Cependant, sur ma première branche poussent des Auriacombe. Et d'après Marie-Thérèse Morlet dans son dictionnaire etymologique des noms propres, ce patronyme est originaire d'un lieu-dit (la combe ensoleillée) de ... Marmanhac.

Irrationnellement j'ai envie de trouver le point de croisement entre ces branches, et peut-être entre toutes, y compris la quatrième qui aurait une ascendance française et pourquoi pas... Cantalou.

                                                           Cantal

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8446128f

Posté par cedeca à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,