17 juin 2017

Nouvelle recherche pour N

Aujourd'hui je me suis essayé à quelques nouveautés à mettre en place dans mes statistiques ou mes recherches.

Pour les statistiques, rien qui ne soit applicable et visuel pour l'année 1867

Pour la recherche, grâce aux recherches avancées (par date, lieu, profession) de Geneanet j'ai trouvé la possibilité de relever tous les événements sur une année. Je vous concède que cela ne fait pas beaucoup pour 1867.

Recherche tous les: né(e) / baptisé(e) / mariés / décédé(e) / inhumé(e) entre 1867 et 1867,.

Posté par cedeca à 00:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


19 juin 2016

Qu'est ce qu'il y a dans ta marmite ?

Si ma grand-mère était un N il me rappellerait un plat de nouilles.

Mamie adorait s'occuper de nous et comme nous aimions cela aussi, nous la laissions égoïstement faire et tout faire...

Et puis un jour on grandit et puis un jour lors du repas dominical on doit partir plus tôt que le fameux repas... Et donc on se prépare vite fait un plat de nouilles, en disant que oui on peut se débrouiller, que non ne t'embête pas je dois être parti dans vingt minutes.

Et l'on se met à un coin de table dans la cuisine la casserole de nouilles devant soit. Et avant qu'on se serve une grand-mère inquiète vérifie que le dit plat de nouilles n'as pas été trop cuit... Ou pas assez, en soulevant d'un air soupçonneux le couvercle de la gamelle. 

Doute sur les capacités à préparer le plus simple des plats ( que plus tard j'ai réussi à manquer d'ailleurs), déception de ne pas l'avoir préparé et de voir les petits grandir ou regard rapide pour, si besoin, appliquer un plan B  ?

Surveillance d'amour en tout cas.

Posté par cedeca à 23:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 juin 2015

Neveu, ou Nièce, à la mode de Bretagne

Neveu, nièce à la mode de Breatgne, locution. Le plus souvent fils, ou fille du cousin germain ou de la cousine germaine du père ou de la mère.

A l'inverse le cousin germain est un oncle, la cousine germaine une tante à la mode de Bretagne. (Parfois on parle de parenté à la mode de Bourgogne aussi)

L'expression viendrait du fait qu'en Bretagne on fréquente la famille élargie et donc sont considérés comme des proches des personnes qui ailleurs seraient des parents "éloignés". Donc on utilise un terme de parenté qui rapproche ces cousins fréquentés.

f1

16 juin 2014

N comme Nature

Escalade sur des rochers, grimpé à l'arbre, virée dans les foins...

La nature procurait bien des occasions aux jeunes et aux moins jeunes de se divertir.

Les bains de soleil n'étaient pas trop dans la tradition de nos ancêtres, mais les jeux dans les rivières : les promenades en barque, avec ou sans canne à pêche en ont réjoui certains. Parfois l'utile se mêlait à l'agréable, comme donc la pêche à la ligne, mais aussi la chasse et ses longues balades avec ou sans chien qui pouvaient participer à la gloire de nos pères... La cueillette également, surtout les champignons et notamment la truffe reine. Quoique dans les souvenirs d'enfants que j'entends, il y a souvent des cerises, des pêches, des prunes, des abricots ou des brugnons, dans l'arbre d'un oncle ou d'un voisin. Partagés ou gaulés en douce...

f1

15-6-13, pêche à la ligne [des pêcheurs en barque sur une rivière] : [photographie de presse] / [Agence Rol]

Taquiner le goujon disait mon grand-père pour parler de pêcher, mais je crois que le goujon n'aime pas trop les taquineries.

Quand au jardinage, c'est un passe-temps lui aussi relativement récent, car auparavant il était vraiment alimentaire...

Mais pour le plaisir d'avoir la cerise sur le gâteau, le petit lien du jour

Posté par cedeca à 06:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 avril 2013

Nom de baptême

 

Le prénom en fait, celui qui est donné le jour du baptême, mais qui parfois est délaissé pour un autre.

 

Avec des significations,plus ou moins lointaines, plus ou moins assurées.

 

Qui est de la famille d'Ascagne (fils d'Enée), l'éveillé, l'espoir, le chef de guerre, la miséricorde de Dieu et la pierre, le don de Dieu, le lys, la blanche, la grâce, le lever du jour, la pure ?

 

Dans le rayon des populaires, les plus nombreuses s’appellent Marie, en prénom simple ou composé. Les Jean et les Jeanne (autrefois Jan et Janne et avant Jehan et Jehanne) et les Pierre, sont aussi très répandus. François ou  Françoise, Antoine et Joseph, Marguerite ou Madeleine étaient aussi très fréquents.

 

C'est souvent le prénom du parrain ou de la marraine qui était donné au baptisé, parfois celui du Saint du jour, parfois celui des ascendants.

 

Par contre le prénom de baptême n'est pas toujours celui usité, parfois cela apparaît dans les actes, parfois non.

 

Quelques prénoms sont interchangeables. Par exemple, Isabelle, Elisabeth ou Hélix apparaissent indifféremment dans les actes : naissance, mariage, décès, mention comme parrain, marraine ou témoin pour une même personne

 

Des particularismes locaux accentuent le don d'un prénom en référence aux Saints régionaux ou aux Saint patrons des villages ou de chapelles. Comme Léonard en Haute-Vienne, caprais dans le sud ouest. Les  féminisations ou les diminutifs varient aussi selon les régions. Perrine (Loire-Atlantique) Pernette (Alpes) ou Perrette sont une forme féminine de Pierre, Françoise devient Soazic en Bretagne, Françou dans le sud-Ouest. Certains n'ont pas hésité à prénommer des Thomasse, des Barnabée, des Mathée (pour Mathieu). Antoinette, Georgine ou Georgette, Josephe, Joséphine ou Josephte, Guillemette ou Guillemine étaient plus régulièrement attribuées que maintenant.

 

Un curé attaché à la vie des saints peut avoir influencé certains paroissiens, comment expliquer le nombre de Quitterie, de Foi, à Massoulès (47) où l'on croise aussi un Jean Crisostome et une Eutochie

 

Dans le Nord-Pas-de-Calais les prénoms étaient multiples et plus élaborées en premier ou second ordre, Octavie, Césarine, Clémence, Félicie, Constantine. 

 

Des modes sont passées, qui vont peut être revenir, Eugénie, Balthazar, Gaspard, Gastonquelques originalités aussi émaillent les registres : Boniface, Pétronille, Blaise, Foi, Nancy, Clara, Félix. 

Le baptême

Posté par cedeca à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,