20 juin 2015

Réhabilitation de mariage ... pour R

Réhabilitation de mariage, locution. Procédure consistant à célébrer une nouvelle fois un mariage, conclu de bonne foi, mais dont on s'est aperçu entretemps qu'il était vicié.

La seconde cérémonie réalisée avec les dispenses nécessaire, réhabilite la première et permet notamment de conserver la légitimité aux enfants nés entre les deux cérémonies.

 

Illustration

Geoffroy Bary et Jeanne Betoule se sont mariés le 23 Février 1784 à Ladignac-le-Long en Haute-Vienne.

A priori en novembre 1788, quelqu'un s'aperçoit qu'il existe un empêchement de consanguinité au quatrième degré pourt leur mariage. Empêchement qu'apparemment ils ignoraient. Ils demandent donc une dispense auprès de l'évêque de Limoges. Dispense qu'ils obtiennent en janvier 1789. Ils se marient une nouvelle fois le 10 février 1789, entre temps ils ont été séparé de lit et de domicile pendant trois mois. Durant ce mariage le curé leur redemande leur consentement mais aussi ceux de la mère de l'époux et des parents de la "future". Et il constate qu'il n'ya a pas d'autre empêchement "connu". Le mariage vicié est réhabilité.

Je ne sais encore si Geoffroy et Jeanne avait eu des enfants entre leurs deux mariages.

Source http://federationgenealogie.qc.ca/guide-ressources/glossaire/111-rehabilitation-de-mariage

Posté par cedeca à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,