30 mars 2014

Saisonnière activité pour bambini...

« L'ennui c'est qu'elle avait toujours les pieds dans l'eau ». Même si cela ne durait pas, elle ne devait le faire qu'à la saison… « Avec toute la petite famille probablement » me dit ma grand-mère. Elle était jeune alors sa mère, 8 ou 9 ans et c'est certainement avec ses frères et sœurs qu'elle réalisait cette activité qui lui rapportait "quelques sous".

La généalogie amène quelques-unes de ces surprises, certains de ces dépaysements à ceux qui la pratiquent. Le dépaysement n'est que pour eux, souvent il est lié au voyage dans le temps et à la stimulation exacerbée de leur imagination. Parce que pour nos ancêtres cela correspondait souvent à la rudesse et la monotonie de la vie de tous les jours et à la recherche ni toujours exaltante ni souvent exotique de leur pain quotidien.

Alors j'imagine mon arrière grand-mère courbée, les pieds dans l'eau, entourée d'autres jeunes parmi lesquels quelques uns de ses frères et sœurs, dans ce pays qu'elle devra quitter plus tard pour fuir un dictateur, en train de repiquer ou de ramasser du riz.

Parce que dans la région de Vérone, le riz qui sert de base au risotto (à l’amarone, à l’isolana, à la chicorée rouge ou aux asperges) se cultive dans les rizières, inondées, locales. Moi qui aime tant le déguster c’est en relançant ma grand-mère sur cette anecdote que j’ai réalisé que le riz se repiquait, se moissonnait, comme le blé et était décortiqué dans des moulins à riz. Et donc ma bisaïeule avait travaillé dans une de ces rizières dans ses tendres années. Mais à ses enfants elle ne cuisinait pas de risotto veronese, mais plutôt un risotto accompagné de sauce tomate.

 

Auteur: Strada del Riso

Une petite phrase lancée un jour par ma mamie, une relance, quelques recherches sommaires et un nouvel horizon qui s'ouvre : la riziculture dans le Véronais. Voici un billet qui se doit d'être complété...

Posté par cedeca à 22:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


21 mars 2014

Fêtons l'Internet

Voici ma modeste contribution à la fête de l'Internet  à l'invitation de Sophie Boudarel qui a posé deux questions :

Pourquoi avoir créé un blog de généalogie ?

J'ai créé ce blogue en relevant le défi de Sophie le challenge AZ il y a près d'un an.

Je voulais écrire sur mes familles pour avoir autre chose que des cases à présenter à ceux que ma généalogie pouvait intéresser, notamment à mes enfants. L'occasion ou le prétexte s'est présenté, je l'ai saisie.

J'ai développé un peu les différentes raisons qui m'ont fait me lancer au début de ma page Des branches sur ce blog.

"Ce blogue est destiné à m'aider à mettre en mots mes recherches généalogiques et à pouvoir les expliquer et les partager avec ceux que cela intéresse...

  • parce que les branches étudiées ici se ramifient jusqu'à eux,
  • parce que les embûches que j'ai rencontrées et surmontées peuvent aider d'autres chercheurs d'ancêtres
  • parce que les impasses que j'expose ont peut être déjà été réglées par d'autres
  • parce que moi je pourrais me relire et replacer mes racines dans leur terreau
  • parce qu'écrire me plaît
  • parce que cela permet de remettre dans le contexte et de mieux visualiser certaines situations

Ce blogue est aussi mon outil, les liens sont ceux que j'utilise, ainsi ils sont tous aux même endroit. Et les articles sont un peu ma mémoire. Je me réserve donc le droit de les modifier à chaque instant pour corriger une erreur ou rafraîchir cette mémoire.

Et s'il nous permet d'échanger ensemble, tant mieux."

 

Quel autre blog de généalogie souhaitez-vous mettre en avant et pourquoi ?

Je suis beaucoup d'autres blogues, j'y trouve nombres d'idées, d'histoires émouvantes, de trucs ou d'astuces. La liste de ceux que je consulte le plus se trouve dans ma blogosphère généalogique.C'est un des avantages d'Internet, pouvoir échanger et partager sa passion avec d'autres personnes qui sont parfois sur un autre continent. Et les échanges sont riches.

Aujourd'hui j'ai chosi de vous parler d'un blogue qui illustre au mieux le partage en généalogie.

En fait c'est un site http://www.venarbol.net/ comprenant plusieurs onglets dont un blogue.

Je suis admiratif du travail fourni sur ces pages et de leur particularité. Sur la partie fixe, les articles sont trilingues : Français, Italien, Anglais. Je n'en ai pas encore fait le tour, et j'espère ne pas y arriver de sitôt et il fait partie de ces sites que je vais voir régulièrment pour le plaisir.

J'aime l'écriture de Nathalie qui le  tient, et tout m'y parle.

Le sujet principal en est les racines en Vénitie, région italienne d'où sont venus les parents de ma grand-mère, dont les branches ascendantes sont encore à déchiffrer. Sinon la Savoie est abordée c'est aussi une région que j'étudie pour la généalogie de mes enfants.

J'adore y fureter et découvrir les coins et recoins du travail de Venarbol multifacettes et très enrichissant.

Et cerise sur le gâteau depuis le temps que je cherchais un vade-mecum pour les recherches en Italie et bien tout ce travail de recherches a eu récemment un nouveau fruit : le livre Retrouver ses ancêtres Italiens que je devrais bientôt pouvoir dévorer.

 

Leone di San Marco a Verona

Posté par cedeca à 18:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 avril 2013

Veneto ou Verona

Il Veneto ou la Vénitie est une région d'Italie comptant sept provinces, dont celle de Verona, Vérone. C'est des méandres de l'Adige, que sont venu mes arrière-grands-parents avec leurs deux petites filles. Ils se sont d'abord installés en Agenais où est née ma grand-mère.

Provinces_of_Veneto_map                                                                                

La famille s'est agrandie et une partie est montée à Paris.

La province de Vérone s'est aussi là que s'arrête pour le moment mes racines italiennes, faute de ne pas avoir pu envore me déplacer efficacement pour retrouver ce qu'il est possible de recherche.

C'est donc aussi un doux rêve à réaliser.

 

 

 

 

Posté par cedeca à 19:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,