12 juin 2014

K comme Kas a-barh

En G donc nous chantions ...

Et bien dansons maintenant en K !

La Kas a-barh est une dans traditionnelle du pays de Vannes... Tout comme le Pilé menu, sur la musique duquel les talons des danseurs pilaient le sol en terre battue de maisons neuves ou de places pour le tasser.

Je n'ai pas d'ancêtres Vannetais, du moins dont j'ai connaissance. Mais il me fallait bien un K pratique, alors le voilà.

Mes aïeux bretons devaient plutôt dansé des suites, des laridés, des gavottes ou des marches. Lou panliran réunissait des couples limousins et la bourrée des auvergnats. Dans le Quercy, c'est la treille qui faisait tourner les têtes, à moins que ce ne soit le jus de l'autre treille.

 Bourrée d'Auvergne

Mais cessons là l'inventaire qui pourrait être long. Chaque région, chaque pays avait ses danses traditionnelles qui rythmaient les noces et les fêtes. Qui dit danse traditionnelle dit costume de même, c'est bien donc lors de moments cérémonieux que les braves gens sortaient le costume du dimanche et partaient célébrer la joie d'être ensemble. Et majoritairement c'est en groupe que l'on suivait la musique.

Puis vinrent les bals, du samedi soir ou pas, avec leurs danses plus "mondialisées", (déjà), et plus en couple. Des valses, des javas, puis du madison, du jerk ou du rock réunissaient les jeunes gens. Les couples guinchaient, se guignaient du coin de l'oeil, se séduisaient puis se fréquentaient et se mariaient. Parfois quand le rondo avait été trop serré le soir du bal, l'on passait l'étape de la fréquentation pour passer directement à la noce... Ou à la dérobade de l'un des deux danseurs.

Terpsichore, la muse de la danse a donc veillé sur les traditions de nos ancêtres et sur leurs rencontres.

Quelques danses bretonnes...

Posté par cedeca à 06:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,