03 juin 2014

C comme carnaval

Il est des loisirs qui pouvaient se pratiquer toute l'année, il en est d'autres qui se préparaient (et se préparent encore) toute l'année.

Carnaval est de ceux là. Avant le carême et les privations il est un moment dans l'année où les petits (pas les enfants au départ, non les pauvres gens) pouvaient se lâcher. Un jour où tout est permis ou presque où les rôles s'inversent (le moins possible quand même, mais...) Ce jour ou ces jours avant le mardi-gras de prélude au jeûne où "derrière mon masque je fais ce que je veux je veux..." c'est Carnaval...

Certains sont célèbres : Nice, Dunkerque, Venise, je suis sûr que vous en connaissez de nombreux. Et bonhomme Carnaval que l'on brûle ou tout autre personnage : Bineau par exemple en Hurepoix.

Chaque région a ses traditions propres qui se retrouvent sans son carnaval.

En Carneval : Le Rappel avant la cavalcade

En Carneval : Le Rappel avant la cavalcade - 1

 Cette fête se préparait toute l'année, par les conscrits, par les familles, par tout à chacun, les uns préparant les chars, d'autres les victuailles, d'autres masques et costumes pour se réjouir, sans limites... (Mais pas toujours sans abus).

Ces jours là les verrous sautent. Et un sentiment de liberté, liberté de manger, de boire, de parler... s'installe.

Quelques rencontres ont du se faire derrière les masques, quelques aïeux ont du être conçus sous l'égide de Bonhomme Carnaval. Quelques malheurs ont du s'oublier...

Pour moi Carnaval ce sont des vélos et des chars fleuris préparés durant quelques soirées avec du fil de fer et du papier crépon et du chocolat chaud.

Je n'ai pas encore répertorié d'histoires d'ancêtres carnavalesques et vous ?

 

Quant à l'histoire et les origines, certains font cela bien mieux que moi.

 

Posté par cedeca à 06:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,