06 juin 2016

Mettre l'accent sur les échelles

Si ma grand-mère était un E,  il prendrait un petit accent aigu pour schtroumpfer aux échelles.

Mamie jouait un peu avec nous, pour nous faire plaisir... Je ne crois pas qu'elle soit très joueuse, un peu de cartes, un peu de boules mais plus pour le plaisir d'être avec les autres que pour celui du jeu. 

Dans mes souvenirs, le premier jeu qui me revient avec elle ce sont les échelles (ou les échelles et les serpents). Ce jeu, un peu sur le principe du jeu de l'oie, sur lequel au fur et à mesure des cases on croise une échelle qui nous fait monter dans le tableau ou une autre (ou un serpent) qui nous fait redescendre.

Donc nous jouions aux petits chevaux, au jeu de l'oie et aux échelles... Allez savoir pourquoi alors que nous en avons fait bien d'autres, c'est celui ci qui reste le plus gravé dans mon esprit. Peut-être parce que je ne jouais à ce jeu que chez elle... Peut être parce que j'aimais la boîte et le plateau, illustrés par des schtroumpfs. Peut-être pour le décalage entre mon aimante et sérieuse grand-mère et ces facétieux lutins.

En tout cas de mes moments de complice détente avec ma grand-mère la première image qui m'apparaît à côté d'elle est un schtroumpf sur une échelle.

 

Posté par cedeca à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,