22 juin 2015

Sol ... pour S

Sol, nom masculin, monnaie. Aussi dénommé sou

Sous l'ancien régime l'unité monétaire est la livre, une livre équivaut à 20 sols, qui correspondent à 12 deniers. Ces monnaies sont avant tout des monnaies de comptes. Elle coexistent avec des monnaies de paiement ou réelle qui chacune à un taux de conversion avec la livre. Parfois des pièces ont quand même porter le nom des monnaies de compte

 

f1_item

 

Le 19 janvier 1782 il est procédé à Fégréac à un inventaire d’arrêté de communauté des effets mobiliers restés après le décès de Françoise Serot, à la requête de Julien Ameline son veuf.

Il s'agissait là de faire un état avant le remariage et donc les possibles futurs enfants en vue de protéger Françoise leur fille.

Le mobilier prisé (estimé) et l'argent effectif (environ trois cents livres) se monte à cinq cent trente et une livres douze sols.

Ont été estimés notamment :

Une grille prisée quinze sols, une mauvaise fourche prisée douze sols, une serviette prisée douze sols ou une bêche vigne et une pelle de fer prisés

cinquante sols et reprises dans la colonne des chiffres 2 livres 10 sols.

 

Sources : Mémoire vivante de Fégréac

Et je vous recommande la lecture de "La valeur des biens, niveau de vie et de fortune de nos ancêtres", Thierry Sabot Théma histoire et généalogie collection contexte aux éditions Thisa


20 décembre 2013

20 comme 20 sols = une livre

et 12 deniers = 1 sol ou un sou, voilà pour compter mais pour payer louis, écus ou liards et d'autres encores.

Le rendu de monnaie n'était guère pratique et encore moins pour nous.

Quand ce n'était pas du troc.

Mais pour les monnaies, j'y reviendrai....

sols henri iv

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b7700418n

Posté par cedeca à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,