28 juin 2017

XXe arrondissement pour X

Il s'agit de l'actuel XXe arrondissement de Paris dans lesquel a séjourné Louis Stanislas Pfeiffer et a priori en 1867.

 

Potier De Terre, Tourneur en poterie, mouleur ou marchand, le fils de Michel (°1789 +1855), Journalier poëlier, et de BERTRAND Marie Jeanne Anne       (°1804 +1866), Crémière a beaucoup circulé dans Paris.

Ses père et mère étaient âgés d'environ 42 ans et 27 ans lorsqu'il naît le huit octobre 1831 à Paris-VIIIème ancien et XIème nouveau *, Chemin des Couronnes, N°14,

le 22 décembre 1834, à la naissance de son cadet, ses parents vivaient toujours à Paris-VIIIème ancien , j'en déduis que lui aussi... (néanmoins ces deux lieux sont à confirmer)

Je ne sais ni où ni quand il s'est mis en ménage avec mon aïeule, Marie Clara Césarine Osselin dite Clara , mais probablement à Paris.

Ensuite je sais qu'il résidait avec elle :

  • Le 01/04/1860 à Paris-XVème, Rue de Grenelle,N°13,  à la naissance de leur fille Georgette Clémentine ;
  • Le 22/03/1862 à Paris-XVème, Rue de Grenelle,N°13, à la naissance de leur fille Marie Léontine ;
  • le 02/05/1863 à Paris-XVème, Rue Letellier prolongée, à leur mariage ;

 

  • le 16/01/1864 , à Paris-XIème Rue de Sedaine, N° 70 à la naissance de leur fils Louis Eugène ;
  • le 22/09/1864 à Paris-XIème (75), Rue de Popincourt N°6, au décès de son fils Louis Eugène ;

 

  • le 27/10/1865 à Paris-XXème (75), Rue des amandiers N°6, à la naissance de leur fils Alfred Louis ;
  • le 28/12/1866 à Paris-XXème (75), Rue Désirée n°9, au décès de sa mère,
  • le 20/01/1869 à Paris-XXème (75), Impasse Sainte Catherine N°1, au décès de leur fils Alfred ;

 

  • le 06/04/1878 à Paris-XIIème (75), Rue du Faubourg-Saint-Antoine, N°204, au mariage de leur fille Georgette Clémentine ;
  • le 05/04/1879 à Paris-XIIème (75), Rue du Faubourg-Saint-Antoine N°204, Mariage de sa fille Marie Léontine ;
  • le 09/01/1881 à Paris-XIIème (75), Rue du Faubourg-Saint-Antoine N°204, au décès de son frère Alfred Louis François ;
  • le 12/09/1890 à Paris-XIIème (75), Rue de Reuilly,N°1, à la déclaration de naissance de leur petit fils Auguste Latière ;
  • le 22/08/1891 à Paris-XIIème (75), Rue de Reuilly,N°1, au mariage de son neveu Xavier Eugène ;
  • le 20/10/1894 à Paris-XIIème (75), Rue de Reuilly,N°1, au mariage de son neveu Georges Louis ;
  • le 07/12/1895 à Paris-XIIème (75), Rue de Reuilly,N°1, au mariage de sa nièce Joséphine Caroline Camille ;
  • le 01/10/1902 à Paris-XIIème (75), Rue de Reuilly 10, à son décès à l'âge de 70 ans,

Au moins 11 adresses, suivait-il le travail, cherchait-il le logement moins cher, plus grand ? Cela va être une de mes pistes de recherches pour le pister lui et Clara dans ce Paris du XIXème et du tout début du XXème siècle, XX encore.

 *(Les arrondissements de Paris ont changé en 1860, passant de 12 à 20)

En attendant le temps disponible pour faire une belle carte, voici un plan des arrondissements de Paris pour visualiser sommairement les déplacements du couple.
 

Les arrondissements de paris

By Hmaglione10 (Own work) [CC BY-SA 4.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)], via Wikimedia Commons

Posté par cedeca à 19:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


28 juin 2016

Xiphophorus hellerii

Bon alors là normalement pour l'originalité, je devrais récupérer quelques points, a priori plus que pour la cohérence...

Parce que je sens que vous allez me demander pourquoi si ma grand-mère était un X elle serait un Xiphophorus hellerii ?

Parce que cela sonne bien... Non, parce que c'est le nom scientifique du xipho ou poisson porte épée ( en rapport avec la longue queue dorsale du mâle). Mais le rapport avec mamie ? Aimerait- elle les aquariums ?

Non pas, mais il fallait bien trouver un x à raconter et le xipho est le nom choisi pour figurer sur un jeu de domino. Domino où il faut associer une lettre de l'alphabet à un animal dont cette lettre est l'initiale.

Et ce superbe jeu de domino est un cadeau de ma grand-mère, que j'ai encore et avec lequel je joue avec mes enfants.

Parce que ma grand-mère est aussi une grand-mère cadeau.  Pas sans cesse bien sûr, pas de cadeau ostentatoire non plus, mais des cadeaux de bon goût. Avec en plus du plaisir une raison et un sens de l'esthétique. Dont ce domino...

 

Posté par cedeca à 08:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 juin 2015

X ... pour X

X, symbole. Signe utilisé en généalogie pour symboliser le mariage.

 

Si quelqu'un en connaît l'origine, je suis preneur.

 

Mise à jour : 27 juin 2015

Posté par cedeca à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 juin 2014

X comme xylo pour bois

Beaucoup d'hommes ont semble-t'il passer du temps à tailler de petits bouts de bois.

Parfois juste par oisiveté, à la pointe du canif ou d'un couteau, il ont tailladé des branches jusqu'à ce qu'il n'en reste rien.

Plus souvent ils ont esquissé dans le bois des personnages, des animaux pour passer le temps.

D'autres plus créatifs ont scupté véritablement dans ces bouts de bois, des jouets oeuvres d'art pour leurs enfants.

Ainsi plusieurs pères, au front, pour tenir, créait de petits chevaux, des poupées ou d'autres personnages qu'il envoyaient ensuite à leurs enfants dont ils étaient séparés et qu'ils ne reverraient peut être pas.

Parfois le morceau de bois était plus imposant et poutres et totems ont pu être ciselés... Ou quleques gravures à même l'arbre vivant ont pu laisser l'empreinte d'un passage ou d'un élan...

Plutôt que d'être taillés les brindilles ou autres baguettes ont pu aussi être assemblés ou tressés pour réaliser de petits jouets, des éléments de décoration.

Le bois est un des matériaux qui combine, la facilité de transformation et la pérennité. Et il n'y a pas à se tromper si les jouets classiques les plus réputés sont des jouets en bois.

Toupies, biloquets, pièces d'échec ont souvent été façonnés en bois.

 

Smith and Bear Wooden Toy-3

Petite histoire suédoise du cheval de Dalécarlie

Posté par cedeca à 06:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,