Si ma grand-mère était un C...

Il débuterait le mot compote... Celle qu'elle nous faisait dont je n'ai jamais retrouvé le goût ailleurs. Simplicité et fraîcheur, rien de sophistiqué, rien d'artificiel, mais une onctuosité et une texture très agréables au palais.

Parfois en enfants trop gâtés sous égoïstement blasés nous len oubliions dans le réfrigérateur. Cependant le plus souvent le saladier plein ne survivait pas l'heure qui suivait son dépôt sur la table familiale.